Tout sur les refuges pour chien

Pour défendre, secourir et protéger la race canine, la Société Protectrice des Animaux a mis en place des refuges pour chiens implantés sur presque tous les territoires (en France comme dans le monde entier). Ces animaux seront par la suite proposés à l’adoption. On fait le point.

Refuges pour chiens : les missions

Les refuges pour chiens existent pour recueillir et sauver les chiens maltraités et abandonnés par leurs maîtres. Ces abris font également office de foyers temporaires pour les animaux perdus. Véritables secondes chances, ces pensions pour chiens mettent tout en œuvre pour leur redonner une nouvelle famille. Les animaux sont pris en main par des bénévoles particulièrement engagés au quotidien.

Pour lutter contre les abandons animaliers, les refuges pour chiens sensibilisent également la population de tout âge à la protection animale. Mais la principale cible reste incontestablement les jeunes. Sur place, le grand public aura l’opportunité de découvrir des animaux parfaitement dorlotés. Ces derniers réapprennent à aimer l’être humain avant d’être proposés à de nouveaux foyers. Les soins journaliers sont assurés au sein de dispensaires équipés et respectant les normes.

Si certains refuges accueillent tous les types de chiens, d’autres se spécialisent dans le recueil d’animaux domestiques. Les pensionnaires y sont stérilisés et correctement vaccinés. Sachez que les refuges pour chiens ne procèdent jamais à l’euthanasie, sauf en cas de nécessité médicale.

Comment est géré un refuge pour chien ?

Les responsables des pensions pour chiens doivent nécessairement aimer les animaux. Ils doivent aussi être en mesure de leur donner du temps. Pour créer et diriger un refuge pour chien, aucun diplôme particulier n’est requis. Cependant, il faut un certain niveau de connaissances en termes de comportement canin.

Un refuge pour chien ne présente aucun but lucratif. Aucun membre ne doit donc en aucun cas rechercher de bénéfice financier. Par conséquent, les refuges pour chiens à vendre sont sanctionnés par des amendes. En ce qui concerne les membres, les refuges pour chiens fonctionnent généralement grâce à l’action de vétérinaires et anonymes bénévoles.

Mais alors, comment les refuges pour chiens financent-ils leurs activités ? Très souvent, des hommes et femmes de bonne volonté désirent apporter leur soutien. Pour que le public puisse connaître les démarches à réaliser pour offrir leur aide, les refuges doivent miser sur la communication. Les responsables peuvent par exemple aller à l’encontre des jeunes lors de grandes manifestations publiques. Les réseaux sociaux aident également pour se faire connaître. Malheureusement, cela ne suffit pas pour couvrir leurs charges vétérinaires. C’est pourquoi chez certains refuges pour chiens, certaines interventions, les urgences médicales notamment, peuvent nécessiter un coût plus ou moins élevé.

Il faut savoir que même si un refuge est complet, celui-ci s’engage constamment à improviser pour pouvoir recueillir en permanence de nouveaux pensionnaires. Pour ce qui est des ouvertures, les refuges pour chiens ouvrent leurs portes sans prise de rendez-vous. Les entrées sont libres et en général, les pensions animalières sont accessibles tous les jours de la semaine, même les jours fériés.

Articles connexes